modèle de Gimenez

Pour discuter des programmes, alimentation, etc...

Re: modèle de Gimenez

Messagede Kipukipet » Lun 10 Juin 2019 10:26

albator83 a écrit:Comme dit plus haut tout est question d'objectif de travail ;) pour un moi un Gimenez qui ne se finit pas "aux étoiles" est trop facile.
Et tu le rappelles justement : CP5 et PMA c'est pas tout à fait pareil... pour moi CP5 = 415 W et je fais mes meilleurs Gimenez sur une base 400/300 W, soit 96% / 72% de CP5.
Ce qui me donnerait une PMA autour de 96% CP5 environ.


Justement pour moi un Gimenez qui se finit aux étoiles est trop dur... :)

Si on parle d'objectif de travail, je pense que le modèle Gimenez n'est pas le bon modèle si on veut travailler la "PMA pure" (celle qui met des étoiles comme tu dis), en effet c'est beaucoup trop de fatigue et d'implication mentale. Pour un travail dans cet objectif, je trouve que le 30/30 est bien mieux adapté.

en gros pour moi le 30/30 sert à pouvoir suivre les attaques, et le Gimenez à pas s’effondrer en fin de course.
Kipukipet
 
Messages: 448
Inscription: Sam 20 Sep 2014 11:58

Re: modèle de Gimenez

Messagede albator83 » Lun 10 Juin 2019 14:18

Vaste débat... les deux points de vue se défendent et du moment que ça colle à notre pratique compétition, c'est le principal :)
J'apprécie justement "mes" Gimenez quand on monte un col à i3+ (limite i4) et qu'il y a de longues accélérations à i5+... ça me prépare bien à ce genre d'effort, qui se reproduit quasiment chaque week-end sur les cyclos de montagne (quand le premier écrémage sérieux s'opère).
Comme tu le soulignes ça sert également à tenir la barre en fin d'épreuve, mais sur ce point c'est surtout l'alimentation et les longues sorties d'entraînement sur fatigue (en forçant un peu dans le dernier col) qui m'ont aidé à passer un cap physique et mental.
Avatar de l’utilisateur
albator83
 
Messages: 2484
Inscription: Lun 26 Jan 2009 20:36
Localisation: Fontaine (38)

Re: modèle de Gimenez

Messagede Kipukipet » Lun 10 Juin 2019 15:48

albator83 a écrit:Vaste débat... les deux points de vue se défendent et du moment que ça colle à notre pratique compétition, c'est le principal :)
J'apprécie justement "mes" Gimenez quand on monte un col à i3+ (limite i4) et qu'il y a de longues accélérations à i5+... ça me prépare bien à ce genre d'effort, qui se reproduit quasiment chaque week-end sur les cyclos de montagne (quand le premier écrémage sérieux s'opère).
Comme tu le soulignes ça sert également à tenir la barre en fin d'épreuve, mais sur ce point c'est surtout l'alimentation et les longues sorties d'entraînement sur fatigue (en forçant un peu dans le dernier col) qui m'ont aidé à passer un cap physique et mental.


Effectivement mes propos concernent plus les courses de fédé, ou les cyclo vallonées. Les cyclos de haute-montagne c'est vraiment particulier.
Kipukipet
 
Messages: 448
Inscription: Sam 20 Sep 2014 11:58

Précédente

Retourner vers Entrainement

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité